Fer à souder DIY, le fer à briquet

Salut à tous, aujourd’hui nous allons voir comment fabriquer un fer pour souder avec un briquet pour souder les composants dont nous aurons besoin dans les prochains tutos. Effectivement Domo & Geek, c’est la volonté de mettre en place de la domotique à bas prix chez vous et même si le coût d’un fer est relativement bas, nous allons tout de même voir comment le réaliser à moindre coût. 

Un fer à souder comment ça marche ?

Le fer à souder peut aussi se nommer fer à braser. Le brasage, c’est le fait de réaliser un lien permanent entre deux pièces métalliques. Le fer à souder se compose de 3 pièces (la panne, le système chauffant et la poignée), et il existe 5 types de fers pour réaliser vos soudures. On peut aussi trouver le fer électronique, il vous suffit de le brancher et d’attendre pour l’utiliser. Le fer à souder à gaz, où il faudra un peu plus de patience car ce dernier fonctionne grâce à un brûleur. La station de soudage, beaucoup plus précise. Le poste de soudure à l’arc, plus résistant. La lampe à souder, légère et maniable.

fer à souder DIY

Avec un grand nombre de possibilité pour vos soudures, il est nécessaire de prendre en considération toutes les caractéristiques précises avant de se lancer. Tout sera important, que vous fassiez de la plomberie, de l’électronique ou un autre domaine, il sera important de bien choisir votre fer. Comme présenté ci-dessus, chaque fer à souder servira dans des domaines bien précis. Si vous souhaitez maintenant réaliser un tout petit fer à souder, on vous invite à regarder la vidéo suivante pour le tutoriel complet.

Conclusion : Choisissez bien votre fer !

Il sera donc essentiel de vous renseigner pour faire le choix de votre fer. Cela vous permettra de l’utiliser dans un domaine précis ou dans tous les domaines choisis. L’idée de ce petit fer DIY, c’est pour commencer vos micro soudures pour un prix plus que raisonnable. Alors n’hésitez pas à bien vous renseigner sur les différents fers, et nous on se retrouve dans un prochain tuto. Tchao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *